Le jeu du bois : un Serious Game pour les universitaires et les gestionnaires.

Séminaire virtuel Adobe Connect

Pour accéder à l'enregistrement de la rencontre : cliquer ici...

 

Philippe Marier, professionnel de recherche 
au consortium FORAC, Université Laval

http://www.forac.ulaval.ca/activites_de_transfert/jeu_du_bois/jeu_du_bois_en_ligne/

et

Nadia Lehoux, professeure en génie industriel

à la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval

 

Contexte

Le jeu du bois est une activité de simulation d’une chaîne logistique dans laquelle chaque étudiant est aux commandes d’une des sept entreprises du réseau et doit prendre des décisions d’approvisionnement qui auront un impact sur l’agilité de l’ensemble de la chaîne. Cette activité pédagogique permet dans un premier temps de démontrer plusieurs aspects complexes de la gestion d’une chaîne logistique ainsi que les mesures permettant d’évaluer son efficacité. L’activité est également un point de départ vers des réflexions à être faites par les étudiants pour élaborer des stratégies de gestion plus efficaces. Puisque chaque étudiant est l’un des acteurs du réseau, la collaboration entre les étudiants d’un même réseau est encouragée.

Historique du développement du jeu

Cette application a été développée en 2004 à partir de fonds issus d'un partenariat entre Développement économique Canada et le groupe FORAC. Le modèle de simulation actuel permet le jeu via Internet par groupe de sept étudiants. Pour les classes plus nombreuses, il est possible de faire des compétitions entre les groupes d’étudiants.

En 2010, une subvention du programme de développement pédagogique(PADP) a permis de développer de nouvelles extensions de manière à élargir les possibilités de la simulation en permettant des interactions entre les différents réseaux, laissant ainsi place à plus de coopération ou, au contraire, à plus de compétition. L’intégration de plusieurs réseaux dans la simulation permettra l’ouverture à toute une nouvelle dynamique de gestion de la chaîne logistique à laquelle pourront se greffer d’autres concepts théoriques.

Mentionnons enfin que le Jeu du Bois développé par FORAC s’est mérité l’OCTAS 2011 dans la catégorie Apprentissage en ligne, entreprise de moins de 500 employés.  Cette compétition prestigieuse reconnaît chaque année les meilleures réalisations dans le domaine des technologies de l'information (TI) au Québec. Nous vous invitons à lire l’article du Devoir décrivant le chemin parcouru (http://www.ledevoir.com/societe/science-et-technologie/324758/apprentissage-un-curieux-jeu-de-bois )

Utilisation dans des cours à l’Université Laval

Bien que le jeu soit développé et maintenu pour une utilisation dans le programme de génie industriel, il est utilisé dans les cours de plusieurs autres programmes de la faculté de foresterie et de géomatique, ainsi que dans certains programmes de la faculté des sciences de l’administration. Voici la liste de cours qui ont utilisé le jeu du bois :

  • Structure et organisation des entreprises (GIN-1500),
  • Ingénierie de l’entreprise (GIN-7012),
  • Conception des systèmes de production (GMC-2009),
  • Produits de deuxième transformation I (SBO 3002),
  • Optimisation en Foresterie (FOR-3004). Également dans un cours de marketing des produits du bois.
  •  Possibilité d’intégration dans le cours : Atelier d'intégration en gestion de la chaîne d'approvisionnement (GSO-3104).

Utilisation dans un contexte de formation continue (entreprises)

Les statistiques tirées du serveur du jeu montrent que la version actuelle du jeu du bois (dans les deux langues officielles) est également utilisée dans de nombreux pays, donnant ainsi une visibilité unique à l’Université Laval. À Swedish University of Agricultural Science, il est utilisé dans les cours de gestion de l’approvisionnement du bois aux usines (voir en annexe la présentation que le professeur Dag E. Fjeld a fait au sujet du jeu) et à l’UQTR, dans un cours du génie industriel Productique (GIA-6033).

.

Nous avons fait plusieurs ateliers du jeu du bois avec des industriels avant d’avoir la version électronique (CRIQ, FPInnovations, Domtar, associations de scieurs) et même dans un congrès (congrès CFP, Québec, 2004). On l’a aussi fait à des élèves de 16 à 18 ans l’été dernier dans le cadre du programme ShadValley (www.shad.ca). Après avoir été approché par un groupe Asiatique utilisant notre jeu du bois pour la formation de leurs personnel, clients et fournisseurs (www.talgroup.com), un serveur du jeu du bois a été installé à Hong Kong afin d’augmenter le niveau de service à cette région du monde. 

Pertinence pédagogique du jeu

Le jeu est une simulation de la gestion d’un réseau d’entreprises et les équipes doivent apprendre à améliorer le processus de distribution des produits à travers le réseau afin d’avoir le meilleur rendement et satisfaction de la clientèle. Les apprentissages qui peuvent être tirés par ce jeu sont:

  • L’importance de la collaboration et du partage d’information
  • L’effet coup de fouet et ses causes
  • L’importance des données aux points de vente
  • L’impact du facteur humain dans les décisions
  • Le développement de stratégies pour gérer la demande
  • La complexité de gérer un réseau
  • Des notions sur les prévisions

Les étudiants sont aussi libres de discuter entre eux pour rechercher et trouver des stratégies gagnantes. Lors d’une compétition du jeu du bois organisée récemment avec l’Afrique du sud- Université de Stellenbosch, les États-Unis- Université de Georgie et la Suède- Université des sciences de l’agriculture, un étudiant de l’Université Laval a eu l’initiative de développer avec Google docs, un document d’aide à la prise de décision pour son équipe.

Les étudiants font part de leur motivation à jouer le jeu du bois car ils sont dans un processus de simulation et de compétition avec d’autres équipes, ce qui est plus stimulant car ils appliquent dans un contexte pratique les concepts qu’ils ont vu pendant le cours. Le processus métacognitif occupe une place importante dans le jeu, les participants doivent en être sûrs de leurs stratégie, connaître bien le fonctionnement d’une chaîne logistique et discuter avec leurs co-équipiers afin d’avoir la meilleure prise de décision.

Témoignage de l’utilisation du jeu du bois par Mme. Nadia Lehoux, professeure en génie industriel à la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval

J’ai eu l’opportunité d’utiliser le jeu du bois dans le cadre du cours GMC-2009, Conception des systèmes de production, à l’automne 2010. Ce cours regroupe des étudiants provenant de différentes disciplines dont le génie mécanique, le génie alimentaire, le génie des mines et de la métallurgie ainsi que le génie du bois. Une des sections du cours porte sur la notion de réseaux de création de valeur et sur l’importance de la planification des flux de produits échangés entre les organisations. Pour des étudiants en ingénierie, ces concepts sont souvent très flous et bien éloignés de leur réalité. Pourtant, ces notions sont fondamentales pour tout ingénieur appelé un jour à occuper un poste de décideur.

J’ai donc eu recours au jeu du bois pour mieux leur faire comprendre comment une décision aussi simple que la quantité à acheter à chaque jour pour satisfaire la demande du client peut avoir un impact significatif sur tous les autres acteurs du réseau. Exercice qui fut d’ailleurs fort réussi puisqu’après seulement quelques « périodes de jeu », les étudiants ont bien malgré eux compris ce qu’il en coûte de planifier sans prendre en compte la demande réelle du client final ou la situation des autres joueurs du réseau! Ils ont ainsi appris en moins de deux heures des notions que je n’aurais pu leur transmettre aussi efficacement en deux cours. Ils ont sincèrement apprécié leur expérience et c’est pourquoi je compte refaire le même exercice cette année. 

URL : http://univofmontreal.adobeconnect.com/p55fjko3iar/

0
0
0
s2sdefault